More
    - Advertisement - spot_img
    AccueilAfriqueLes institutions politiques aux Comores : une vue d'ensemble

    Les institutions politiques aux Comores : une vue d’ensemble

    Les Comores sont un archipel situé dans l’océan Indien, composé de quatre îles principales : Grande Comore, Mohéli, Anjouan et Mayotte. Cet article présente un aperçu des institutions politiques aux Comores, y compris une présentation générale et une description de deux aspects clés : le système gouvernemental et le système judiciaire.

    Présentation générale :
    Les Comores sont une république fédérale composée de trois îles autonomes : Grande Comore, Mohéli et Anjouan. Chaque île a son propre gouvernement et président, tandis que l’État fédéral est responsable des affaires étrangères, de la défense et de la monnaie. Mayotte, la quatrième île, est un département d’outre-mer français et ne fait pas partie de la république des Comores.

    Système gouvernemental :
    Le système gouvernemental aux Comores est basé sur une démocratie semi-présidentielle. Le président de l’État fédéral est élu au suffrage universel pour un mandat de cinq ans. Il est à la fois le chef de l’État et le chef du gouvernement. Chaque île autonome a également son propre président, élu par le peuple de l’île. Les présidents des îles ont des pouvoirs limités, principalement en matière de gouvernance locale.

    Le pouvoir législatif est exercé par l’Assemblée de l’Union, composée de députés élus au suffrage universel direct. L’Assemblée de l’Union est responsable de l’adoption des lois et du contrôle de l’exécutif. Chaque île autonome a également son propre parlement, responsable de l’adoption des lois locales.

    Système judiciaire :
    Le système judiciaire aux Comores est indépendant et est basé sur le droit civil. La Cour suprême est la plus haute juridiction du pays et est chargée de garantir le respect de la Constitution. Elle est composée de juges nommés par le président de la république. Les juges des îles autonomes sont nommés par les présidents des îles respectives.

    En plus de la Cour suprême, il existe des tribunaux d’instance et des tribunaux de première instance dans chaque île autonome. Les tribunaux d’instance traitent des affaires mineures, tandis que les tribunaux de première instance traitent des affaires plus graves. Les décisions des tribunaux peuvent être portées en appel devant la Cour suprême.

    Les Comores sont également membres de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et suivent les principes du droit international dans leurs relations avec les autres États.

    En conclusion, les institutions politiques aux Comores sont basées sur une république fédérale avec un système gouvernemental semi-présidentiel. Chaque île autonome a son propre président, tandis que l’État fédéral est dirigé par un président élu au suffrage universel. Le système judiciaire est indépendant et basé sur le droit civil. Les Comores sont également engagées dans la communauté internationale en tant que membres de l’OIF et respectent les principes du droit international.

    Photo credit: Pixabay

    Author

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    spot_img

    Must Read

    spot_img