More
    - Advertisement - spot_img
    AccueilNewsLes mystères de la tradition du mariage en Djibouti : une célébration...

    Les mystères de la tradition du mariage en Djibouti : une célébration unique

    Les mystères de la tradition du mariage en Djibouti : une célébration unique

    Le mariage est une étape importante dans la vie de chaque individu, et chaque culture a ses propres traditions et coutumes qui entourent cette célébration. En Djibouti, pays situé en Afrique de l’Est, les mariages sont empreints de mystère et de rituels uniques qui font de cette célébration une expérience inoubliable.

    La tradition du mariage en Djibouti est profondément enracinée dans la culture nomade du pays, ainsi que dans les coutumes arabes et africaines. Avant le mariage, les familles des futurs mariés se rencontrent pour discuter des modalités de l’union. Ce processus est souvent long et complexe, impliquant des négociations sur la dot, la date et les détails de la cérémonie.

    Une fois les arrangements conclus, la célébration du mariage commence avec une série de rituels et de festivités. La première étape est la « Koussouf », une cérémonie intime où les proches de la mariée se réunissent pour la préparation de la mariée. Cette étape est marquée par la décoration de la mariée avec du henné sur les mains et les pieds, ainsi que par des chants et des danses traditionnels.

    Le jour du mariage, les festivités commencent avec la « Gabsiye », une cérémonie qui se déroule chez le marié. Les hommes se rassemblent pour accueillir la mariée et sa famille avec des chants et des danses. La mariée est ensuite escortée jusqu’à la maison du marié où une grande fête est organisée.

    La cérémonie la plus importante du mariage en Djibouti est le « Dahabo », qui signifie « or » en somali. C’est un rituel symbolique où la mariée reçoit des cadeaux en or de la part de sa famille et de la famille du marié. Ces cadeaux sont souvent des bijoux et des ornements en or, qui représentent la richesse et la prospérité pour le couple. Le Dahabo est également l’occasion pour les familles de montrer leur générosité et leur soutien à l’union.

    Outre ces rituels, la célébration du mariage est marquée par des festivités animées, comprenant des danses traditionnelles, de la musique et de la nourriture délicieuse. Les plats traditionnels djiboutiens tels que le « skoudehkaris » (un plat de riz épicé à la viande), le « lahoh » (une sorte de crêpe) et le « maraq » (une soupe) sont généralement servis lors des mariages. La danse traditionnelle « Dhikr » est également une partie intégrante des festivités, où les invités se rassemblent pour danser en cercle en rythme avec la musique.

    La tradition du mariage en Djibouti est ancrée dans les valeurs familiales et communautaires. Il s’agit d’une célébration qui rassemble non seulement les familles des mariés, mais aussi toute la communauté. Les mariages en Djibouti sont souvent de grands événements, avec des invités venant de différentes régions du pays.

    Malgré l’évolution de la société djiboutienne et l’influence croissante de la modernité, la tradition du mariage reste un aspect important de la culture djiboutienne. Les jeunes couples cherchent à concilier les traditions avec les nouvelles tendances, créant ainsi des mariages uniques et personnalisés.

    En conclusion, les mystères de la tradition du mariage en Djibouti font de cette célébration une expérience unique et inoubliable. Les rituels, les festivités animées et les valeurs communautaires font de cette célébration un moment de joie et de partage pour les familles et la communauté. Le mariage en Djibouti est bien plus qu’une simple union, c’est un héritage culturel qui se transmet de génération en génération.

    Photo credit: Pixabay

    Author

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    spot_img

    Must Read

    spot_img