More
    - Advertisement - spot_img
    Accueildroits humainsUkraine : 2024 commence avec « perte, douleur et angoisse » au...

    Ukraine : 2024 commence avec « perte, douleur et angoisse » au milieu d’intenses frappes russes

    Dans un communiqué publié mardi, la coordonnatrice humanitaire de l’ONU, Denise Brown, a fermement condamné les attaques visant principalement les villes.

    « Pour le peuple ukrainien, la nouvelle année a commencé avec la perte, la douleur et l’angoisse. Pour la troisième journée consécutive, de vastes attaques aériennes menées par la Fédération de Russie ont causé des morts – dont plusieurs enfants – et la destruction de maisons », a déclaré Mme Brown.

    Elle a souligné que la situation est particulièrement alarmante dans la mesure où de nombreuses parties de la capitale, Kiev, se retrouvent sans électricité ni eau, ce qui est particulièrement dangereux alors que les températures devraient chuter jusqu’à -20 degrés Celsius plus tard cette semaine.

    Soutien à l’Ukraine

    La crise humanitaire est tout aussi grave dans la région de Donetsk, où les hostilités ont laissé des centaines de milliers de personnes sans électricité, aggravant ainsi une situation déjà désastreuse.

    Face à cette dévastation, Mme Brown a réitéré l’engagement des humanitaires à continuer de soutenir le peuple ukrainien.

    « Aujourd’hui, mes pensées vont aux familles et aux amis des personnes tuées ou blessées, ainsi qu’à ceux qui craignent pour les disparus », a déclaré Mme Brown, soulignant la nécessité d’aider ceux « qui souffrent des ravages causés par l’invasion russe ».

    Dans un tweet, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a publié que de nombreux enfants de la capitale étaient contraints de passer la nuit dans les stations de métro de la ville.

    Une ville russe touchée

    Pendant la dernière réunion du Conseil de sécurité en 2023 – réuni samedi à la demande de la Russie – un haut responsable des affaires politiques de l’ONU a condamné les attaques contre la ville russe de Belgorod, située près de la frontière ukrainienne.

    Au moins 18 civils y ont été tués et plus de 100 blessés, a indiqué Khaled KhiariSous-Secrétaire général auprès du Département des affaires politiques et de consolidation de la paix des Nations Unies.

    Violation du droit humanitaire

    Mme Brown a une nouvelle fois rappelé mardi à la Fédération de Russie que « les attaques aveugles contre des civils et des infrastructures civiles sont strictement interdites par le droit international humanitaire ».

    Source link

    Author

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    spot_img

    Must Read

    spot_img