More
    - Advertisement - spot_img
    Accueildroits humainsUkraine : les pertes civiles augmentent suite à la vague d’attaques russes

    Ukraine : les pertes civiles augmentent suite à la vague d’attaques russes

    Des centaines de personnes à travers le pays ont été tuées ou blessées lors de frappes de drones et de missiles au cours de la seule période de dix jours comprise entre le 29 décembre et le 8 janvier.

    « Les pertes civiles ont diminué régulièrement en 2023, mais la vague d’attaques de fin décembre et début janvier a violemment interrompu cette tendance. » dit Danielle Bell, chef de la mission de suivi.

    « Revirement alarmant »

    HRMMU vérifié qu’au moins 592 civils ont été tués ou blessés le mois dernier, soit une augmentation de 26,5 % par rapport à novembre, ce qui représente « un renversement alarmant d’une tendance à la baisse » observée plus tôt en 2023.

    Toutefois, l’augmentation réelle est probablement plus élevée, car certains rapports sur les victimes n’ont pas encore été vérifiés.

    Le nombre élevé de victimes civiles en décembre s’est poursuivi jusqu’aux premiers jours de janvier, et la HRMMU vérifie les informations faisant état de 86 tués et 416 blessés.

    Des zones peuplées touchées

    La récente vague d’attaques a débuté le 29 décembre avec des missiles et des drones qui ont frappé des villes et des villages à travers l’Ukraine.

    Les attaques les plus étendues et le plus grand nombre de victimes civiles ont eu lieu ce jour-là et le 2 janvier, mais les pertes humaines se sont poursuivies.

    La HRMMU a cité des exemples tels que l’attaque au missile du 6 janvier contre la petite ville de Pokrovsk et le village voisin de Rivne, situé près de la ligne de front à l’est.

    Deux familles – six adultes et cinq enfants – ont été ensevelies sous les décombres après l’attaque de leur maison. Certains corps sont toujours portés disparus malgré des jours d’efforts de sauvetage et de récupération.

    Lors d’une autre attaque deux jours plus tard à Novomoskovsk, également dans l’est, l’onde de choc d’un missile russe a blessé 31 civils, dont huit passagers d’un minibus qui a été détruit pendant le trajet du matin.

    Appel humanitaire

    Le mois prochain marquera le deuxième anniversaire du lancement par la Russie de son invasion à grande échelle de l’Ukraine, qui a laissé 40 pour cent de la population, soit 14,6 millions de personnes, dans le besoin d’une aide humanitaire.

    Plus de quatre millions de personnes sont déplacées à l’intérieur du pays et 6,3 millions ont cherché refuge ailleurs, principalement dans les pays voisins.

    Lundi, l’ONU a lancé un appel de 4,2 millions de dollars pour soutenir les opérations humanitaires cette année.

    Source link

    Author

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    spot_img

    Must Read

    spot_img